Comment gérer les eaux pluviales ?

Les eaux pluviales recouvrent les eaux de toiture et les eaux de ruissellement : pluie, neige, grêlons fondus. Ces deux types d’eaux pluviales sont recueillis par des surfaces de construction (terrasse, toit) ou naturelles (sols).

En assainissement individuel, l’eau de pluie ne doit pas y être acheminé. Il faut donc prévoir :

  • une récupération
  • et / ou un drainage vers un lieux pour éviter les inondations sur le terrain.

 

En assainissement collectif, il existe deux types de réseaux :

  • Réseau d’eaux unitaire : un réseau pour eaux pluviales et eaux usées

Les réseaux d’eaux unitaires sont des réseaux par lesquels transitent à la fois les eaux usées et les eaux pluviales. Les eaux sont ensuite redirigées vers la station d’épuration. Ces réseaux sont anciens et généralement de diamètre important.

  • Réseau séparatif des eaux : le plus répandu

Aujourd’hui, de plus en plus de communes ou d’EPCI (Établissements publics de coopération intercommunale) ont des programmes de mise en séparation des réseaux. Les travaux consistent à poser une conduite dédiée aux eaux usées à côté de la conduite d’eaux unitaire qui devient alors la conduite d’eaux pluviales.

Dans les Aravis, les installations pour les eaux pluviales sont majoritairement de type unitaire même si les réseaux séparatifs se développent de plus en plus.

Un enjeu important pour les collectivités

Bien que les textes relatifs à la gestion des eaux pluviales ne fixent pas d’obligation de collecte ou de traitement aux collectivités, le contexte actuel d’inondations par ruissellement ou débordement des réseaux renforce l’attention porté à la gestion des eaux pluviales. La gestion des eaux pluviales devient donc un objectif de plus en plus important pour les collectivités.
Deux causes principales :

  • La prévention des inondations : pour les pluies importantes limiter les inondations liées au ruissellement pluvial ou aux débordements des systèmes d’assainissement.
  • La protection de l’environnement : Les eaux de ruissellement peuvent être chargées de polluants, en particulier d’hydrocarbures, et être source de pollution lorsqu’elles sont rejetées sans traitement préalable dans le milieu naturel.

Eaux-pluviales-grande

Eaux-pluviales1 Eaux-pluviales-3bis